PARCE QUE LES MAJORETTES FINISSENT TOUTES SOUS UN TAS DE BÛCHES OU SOUS UNE BÉTONNEUSE

Parce que les majorettes finissent toutes sous un tas de bûches  ou dans une bétonneuse par Pina Wood

Une proposition de Lieux publics, production déléguée Générik Vapeur

⏰ Vendredi 1er juillet à 21h 

Spectacle, a partir de 12 ans, durée 1h15

PQLMFTSUTDBODUB explore l’idée de texture poétique et la fabrique d’un récit collectif instantané. Nous nous lovons les unes les autres, décortiquant ce qui nous rend vivant.e, ce qui extirpe nos larmes, ce qui fait notre histoire, nous apprenons à dire JE ensemble, dans l’irrésistible complexité de notre humanité. Un poème métisse à tous points de vue.