SIRÈNES ET MIDI NET [BASCULE – LUCIE ANTUNES]

Douze minutes, quand sonnent les sirènes, chaque premier mercredi du mois à midi net

BASCULE

Que faisons-nous de nos chutes ? Comment regardons-nous les accidentés de la vie, ceux qui sombrent et qui se redressent ? Et ceux qui font l’un sans pouvoir faire l’autre…?
Bascules refuse le triomphe du fatalisme, vérifie que nos émotions ne sont pas erronées, pose un regard attentif aux traces sensibles que laissent les épreuves, un hymne à l’espoir qui vibre, en musique et en (dés)équilibre…
Un acrobate évolue sur une structure rappelant un fauteuil de psychanalyse, comme s’il essayait d’en sortir. Des larsens à peine audibles s’échappent des métaux résonnants fixées sur cette structure, créant un fil sonore spatialisé autour de l’homme et du public. Puis les larsens se transforment en musique.
De manière sensible et poétique, Lucie Antunes évoque la renaissance, ces moments où l’on se redresse comme par un « effet de bascule ».

+ D’INFOS